facebook linkedin twitter Facebook LinkedIn Twitter

Un certificat en 4 étapes

Selon leur situation, les salariés et les demandeurs d’emploi sont informés et orientés vers le certificat CléA par un prescripteur : employeur, branche professionnelle, OPCA, Région, Pôle emploi, Conseil en évolution professionnelle… La démarche commence par une prise de rendez-vous avec un conseiller d’un organisme évaluateur.

  1. INFORMATION ET CONSEIL

    Sans engagement de sa part, le candidat potentiel est accueilli en tête-à-tête par le conseiller d’un organisme évaluateur. Il lui présente le fonctionnement et les avantages de CléA et, en cas d’accord, ouvre son dossier. Le candidat reste libre de ses choix, il peut prendre le temps de réfléchir, revenir plus tard ou s’orienter vers un autre organisme évaluateur.

  2. ÉVALUATION ET DÉTERMINATION DES POINTS FORTS

    L’idée de CléA est de s’appuyer sur les points forts du candidat plutôt que de souligner ses manques : il s’agit de donner confiance, de stimuler, de motiver. Cette étape d’évaluation n’est donc ni un examen, ni une épreuve. Elle se déroule sur la base du référentiel validé par le COPANEF, selon des modalités propres à chaque branche ou secteur, sur un ou plusieurs jours.

    • Si des manques apparaissent, un parcours de formation est proposé au candidat. En attendant, une attestation de validation partielle des acquis peut lui être délivrée.
    • Si l’évaluation indique que le candidat maîtrise chacun des 7 domaines du socle de connaissances et de compétences professionnelles, son dossier est présenté devant un jury de professionnels.
  3. FORMATION, RENFORCEMENT DES CONNAISSANCES ET COMPÉTENCES

    Si cela est nécessaire, un parcours de formation individualisé est proposé au candidat. Basé sur les résultats de son évaluation, il se décline en objectifs pédagogiques clairs et propose un calendrier précis. Le formateur, qui ne peut être l’évaluateur, s’assure régulièrement des progrès réalisés.

    À l’issue de ce parcours, d’une durée maximale de 5 ans, une nouvelle évaluation est réalisée, elle porte uniquement sur les connaissances et compétences qui ont été approfondies au cours de la formation.

  4. JURY DE CERTIFICATION

    Pour que la certification soit validée par le jury, l’ensemble des compétences des 7 domaines doit être totalement maîtrisé par le candidat, quel que soit son métier ou son secteur professionnel.

    Composés paritairement de représentants d’employeurs et de représentants de salariés, les jurys se réunissent plusieurs fois par an. Ses membres sont indépendants des organismes prestataires concernés par l’évaluation ou la formation des candidats.

POUR AVOIR UNE PREMIÈRE
IDÉE DE L’ÉVALUATION,
TENTEZ LE QUIZ CléA
TENTEZ LE QUIZ

Découvrez les contacts CléA près de chez vous ?

>Suivant